Faire des exercices pour avoir une performance en escrime

Faire des exercices pour avoir une performance en escrime

L’escrime est une activité qui utilise l’épée. Nous avons besoin de plusieurs séances d’entraînements physiques pour bien assurer nos mouvements durant cette pratique.

Faire le footing accéléré

Qu’importe le genre de sport que vous pratiquez, le footing est toujours important pour garder le corps en bonne santé. Pour les gens qui ne sont pas rattachés à aucune activité sportive, une séance de footing de quinze minutes par jours est suffisante. Pour les sportifs, peu importe les genres de sport pratiqués, ils ont besoin d’une heure de footing, ainsi que quelques exercices physiques.

Pourquoi on a besoin de faire des entraînements physiques en escrime ?

La plupart des gens pensent qu’il faut plus de technique que d’entraînement physique pour manipuler une épée. Certes, c’est vrai, mais d’un côté, il faut aussi assurer ses mouvements et les fautes ne sont pas tolérables. Donc, la meilleure manière de maîtriser son corps est de le tester par plusieurs exercices d’endurances. Vous avez ce site moanashop.fr/ pour vous équiper dans votre séance de running. Mais il faudra penser à suivre les entraînements physiques qui s’effectuent dans la salle.

Les autres exercices à faire

Il est aussi important de connaître que la pratique de l’escrime demande un exercice de mollet et de jambes. À ce propos, l’exercice de miroir long est très pratiqué. Le but est que l’on puisse avoir cette copie de nous à travers le miroir et en juger ses faux mouvements.

On peut aussi apprendre à maîtriser notre arme avec des épouvantails mobiles pour cadrer notre cible. Dans cet exercice, on a besoin d’un bon sens d’observation, mais également un esprit malin qui trouve toujours un angle pour esquiver aux attaques.

Et enfin, l’escrime a une bonne relation avec le Ping-Pong. Cette pratique a pour but de maîtriser notre poignet et de bien cadrer la direction de cette balle, ce qui est pareil pour le sens des coups que l’on donne à notre adversaire.